Lycée Angers Le Fresne

Lycée Agricole – Angers

Sélectionner une page

Déclaration en matière de stratégie ERASMUS

Notre établissement accueille des étudiants en filière de BTSA (aménagements paysagers, productions horticoles et technico-commerciaux en agrofourniture et en jardins, végétaux d’ornement) ainsi que des étudiants en classe préparatoire BCPST.

Nous sommes également partenaires de l’université d’Angers pour la mise en place de Licences professionnelles.

Certains de ces étudiants réalisent leur stage obligatoire de fin de première année à l’étranger, encouragés par une volonté forte de la direction de l’établissement qui valide sans réserve (sauf pays considérés à risque) les conventions de stage binationales. Ces stages constituent un axe fort de notre projet d’établissement.

Chaque année, entre 10 et 20 étudiants effectuent leur stage d’une durée de 8 à 9 semaines dans différentes entreprises européennes (Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Pologne, Roumanie) et hors Union Européenne (Canada,Nouvelle Zélande, USA, Maroc, Egypte, Sénégal)

a) Le choix de nos partenaires

Il se fait principalement sur la thématique de l’horticulture et du paysage qui est notre compétence forte en matière de formation et constitue notre savoir faire.

Notre établissement est adhérent à VEGEPOLYS le pôle de compétitivité mondial du végétal spécialisé basé à Angers.

b) Les régions

Concernant les régions, nous avons constitué de longue date un partenariat actif avec plusieurs pays offrant des garanties de sécurité pour les étudiants.

Depuis 1975, nous entretenons des liens réguliers avec l’école d’horticulture et du paysage de Munich (voyage d’étude et placement de stagiaires).

Plus récemment, nous avons conclu un accord de partenariat avec l’école de Laval au Québec puis avec l’institut technique de Meknès au Maroc et le ministère Egyptien de l’enseignement supérieur.

Des délégations serbes et moldaves accueillies dans l’établissement ont sollicité de nouveaux partenariats qui sont actuellement à l’étude.

Enfin, nous souhaitons vivement établir un nouveau partenariat avec la Chine, en collaboration avec le Conseil régionaldes pays de la Loire et l’institut Confucius d’Angers. Ce partenariat est déjà bien amorcé grâce aux contacts pris avec ces divers organismes.

c) Les mobilités sortantes

En ce qui concerne les mobilités sortantes nous privilégions le stage de fin de première année de nos étudiants d’une durée de 8 à 9 semaines. Ils sont très fortement incités à réaliser ces stages à l’étranger.

La possibilité d’un financement de cette mobilité permettra à coup sûr d’augmenter le nombre de mobilités étudiantes.

Nous visons dans un premier temps les possibilités de stage mais nous souhaitons à terme des mobilités d’étude et des mobilités d’équipes d’enseignantes.

Dans le contexte international actuel, notre établissement favorise et encourage la mobilité au sein de l’Union Européenne et au-delà ce qui explique le développement actif de nos partenariats dans le monde. Afin d’être plus réactifs et efficaces vis-à-vis, les personnels impliqués dans la coopération internationale sont répartis par zone géographique (Asie, Afrique,Amérique du Nord, Europe)

d) Les mobilités entrantes

En terme de mobilité entrante, nous accueillons depuis 2012 des étudiants égyptiens et marocains qui viennent dans notre établissement pour suivre une formation de BTSA productions horticoles dans son intégralité.

Nous accueillons également régulièrement des stagiaires canadiens de notre partenaire de Laval au Québec que nous plaçons dans diverses entreprises de la régions et dont nous assurons le suivi.

Notre politique de coopération internationale s’inscrit dans le cadre défini par le ministère de l’agriculture auquel nous sommes rattachés et par son bureau de la coopération internationale. Cette politique est relayée en région au niveau du Service régional de Formation et du développement de la DRAAF par le biais du projet régional de l’enseignement agricole qui définit clairement la coopération internationale comme un axe stratégique à développer.

Notre projet de coopération international vise à développer la mobilité transnationale chez nos apprenants et de l’initier chez les personnels de l’établissement.

Notre premier objectif est professionnel : Améliorer les compétences techniques et s’enrichir des pratiques nouvelles par l’échange avec des professionnels étrangers.

Le second objectif est le développement des compétences linguistiques chez nos apprenants.

Le troisième objectif est davantage citoyen : Une nouvelle ouverture au monde qui nous entoure et le développement de l’ouverture culturelle de nos apprenants et leur autonomie.

Dans le cadre de notre projet d’établissement, nous participons à diverses actions :

En mars 2014 ont été organisées dans notre établissement les journées régionales de la coopération internationale conjointement avec le SRFD des Pays de la Loire. Cette manifestation a regroupé des lycéens des établissements scolaires publics et privés accompagnés par leurs enseignants autour de la thématique de la mobilité internationale. A cette manifestation ont été conviées de nombreuses associations qui œuvrent sur le thème de la coopération internationale.

Nous organisons également des préparations linguistiques et culturelles pour tous les candidats à la mobilité et ce pour plusieurs établissements de la région.

Dans une logique de coopération, nous accueillons des étudiants marocains et égyptiens dans le cadre d’une mobilité diplômante. Nous accueillons régulièrement des stagiaires québécois qui étudient chez notre partenaire québécois de Laval. Ces stagiaires sont placés en entreprise et sont hébergés dans notre établissement. Nous en assurons le suivi et le mentorat.

Notre équipement pédagogique, laboratoire multimédia et centre de documentation offrent à nos apprenants des conditions optimales d’apprentissage. Nous avons afin d’augmenter notre attractivité linguistique et le niveau scolaire de nos apprenants déposé un dossier pour accueillir à compter de la rentrée scolaire prochaine un assistant linguistique et nous ouvrons officiellement à la rentrée prochaine une section Européenne ouverte aux lycéens de la filière baccalauréat général scientifique qui sont de futurs étudiants que nous devons motiver pour une mobilité future.